J'ai craqué et je plaide coupable... Oh je n'en suis pas fier, ma balance non plus du reste...

"Que je vous explique, Monsieur le juge, j'ai ouvert mon placard et il me restait un peu de morilles séchées... Au prix ou elles sont, je ne pouvais tout de même pas les jeter, vous en conviendrez ! Alors, j'ai regardé les légumes dans le garde manger... Il avait des pommes de terre, des échalotes et de l'ail de la mère Simone. Côté épices, il me restait du poivre du moulin et de la muscade... Oh il ne fallait pas sortir de Saint Cyr, Monsieur le juge, pour penser à un beau gratin... Surtout que j'avais de la crème plein le frigo..."

Arrêtons là le délire et passons aux choses sérieures, même si le décor est finalement bien planté... Nous allons nous régaler!!!!

les_ingredients

D'abord, nous allons faire tremper les morilles dans une eau pas trop froide sans remuer pour que le sable contenu dans les champignons puisse rester au fond du récipient.

morilles

Attention, pas trop de morilles ! Ce champignon est "imposant" en saveur... 8 ou 9 seront suffisantes pour parfumer le gratin.

Surtout, vous ne jetez pas l'eau de ré-hydratation des champignons. Vous le verserez très délicatement dans une casserole sans laisser passer les impuretés et vous ferez réduire de deux tiers, pour concentrer les saveurs... Ensuite, vous y ajouterez la crème.

cr_me

Remontez la température jusqu'à obtenir un frémissement et vous stopper la cuisson...

Dans une poêle, faites revenir une belle échalote et une gousse d'ail toutes deux préalablement émincées, avec un peu de beurre; ajouter les morilles, elles aussi émincées. Ne pas chercher à cuire l'échalote, elle est fragile...

Vous sentez l'ail et cette odeur qui met en appétit... Réserver le tout dans une assiette !

Que reste t'il à faire ? Eplucher les pommes de terre, les rincer puis les couper en lamelles pas trop épaisses; remplir le plat, ici un tian en terre cuite, verser sur le dessus les échalotes et les morilles, saler, poivrer, un bon coup de muscade... Pour le côté présentation remettre sur le dessus, de manière harmonieuse les dernières tranches de pommes de terre et verser la crème parfumée... Cela doit presque couvrir.

Remplissage

Mettre à préchauffer le four thermostat 180° et lorsqu'il est chaud, enfourner pour 35 à 40mn...

Un petit conseil; en cours de cuisson, ne pas hésiter à arroser le gratin avec sa crème, au besoin, s'y il en manque, en ajouter un peu. Eviter le lait, mieux vaut une bonne crème ( au point ou nous en sommes...)

Les photos ci dessous devraient être assez suggestives !

cuisson
gratin_termine

Vous vérifierez la cuisson des pommes de terre à l'aide d'un couteau. Une fois cuit, le laisser reposer quelques minutes avant de servir. La crème prendra encore de la consistance et le côté moelleux ne sera que plus réussi.

Et si vous vient l'envie de remplacer les morilles par les cèpes, soyez sans crainte, cela fonctionne très bien.

Astuce au passage : quand il est bien fait, le gratin déborde toujours...c'est comme ça! Vous comprenez maintenant pourquoi sur les photos il y a une feuille de papier aluminium sous le plat...


Les ingrédients
(pour 4 personnes)

6 à 7 belles pommes de terre
1 grosse échalote
1 gousse d'ail
8 ou 9 morilles séchées
25cl d'eau
60cl de crème fraîche liquide (non écrémée!)
Sel, poivre du moulin, muscade.

Avec quoi le servir ce joli gratin? L'embarras du choix !
Un beau poulet au thym bien rôti, filet mignon aux herbes et cuit dans son lard, une belle épaule d'agneau confite, un magret de canard façon tournedos...
Quoi boire ? Un joli côte du Rhône, un Gigondas (avec modération bien sûr) feront merveilleusement l'affaire.

Pour certains, le bonheur est dans le pré... Et bien pour moi, il est dans le plat !

Passez un bon dimanche, Amitiés Gourmandes

De Toutes Sorgues